Comment ne pas tomber dans le piège du surendettement ?

Une personne en situation de surendettement

À l’heure d’aujourd’hui, un grand nombre de ménages ont recours aux crédits de consommation dans le but de concrétiser leurs projets ou bien gérer des imprévus. Depuis la crise économique de 2008, il y a de plus en plus de personne en situation de surendettement. Le surendettement provient de l’accumulation de crédits ou une baisse des revenus de l’emprunteur suite à un licenciement, une maladie ou une séparation de son conjoint. Afin d’éviter cette situation financière inconfortable, il faut avant tout savoir bien gérer son argent, pour cela nous vous recommandons de suivre 3 points clefs qui vous éviterons le surendettement tout en ayant la possibilité d’emprunter pour réaliser vos projets.

Emprunter sous de bonnes conditions

Pour éviter de tomber dans le surendettement, vous devez bien sélectionner les crédits conso que vous souscrivez. Si vous êtes amenés à demander plusieurs prêts au même moment, et si ces crédits sont proposés à des taux  d’intérêt excessivement élevés, vous pouvez facilement vous retrouver en situation de surendettement. Si vous souhaitez souscrire des crédits avec un faible taux, il faudra vous munir d’un bon dossier pour pouvoir négocier le plus possible avec l’organisme prêteur. C’est pourquoi notre première recommandation est de soigner au maximum votre dossier d’emprunteur. Avec la conjoncture actuelle les banques sont de moins en moins prêteuses, il faut donc redoubler d’efforts pour gagner leur confiance  afin qu’elle puisse aisément accepter de vous accorder votre prêt. Une fois l’accord donné, en soignant bien votre dossier vous avez la possibilité de pouvoir mettre en avant plusieurs arguments jouant en votre faveur dans le but de diminuer au maximum le taux d’intérêt de votre crédit. Pour pouvoir présenter votre meilleur profil emprunteur, vous devez justifier des revenus stables avec le moins possible d’impayés et de découverts bancaires pendant une période d’au moins 6 mois. Si vous pouvez également constituer un apport financier personnel en mettant une certaine somme de côté un peu tous les mois, vous crédibilisez d’autant plus votre dossier emprunteur.

Éviter d’accumuler les crédits

Les crédits ont pour principale objectif de vous aider à réaliser un projet ou gérer un problème pouvant survenir sans être préparé pour y faire face. Cependant, la souscription à un crédit reste une demande importante avec un engagement de remboursement obligatoire. C’est pourquoi il faut éviter de demander des prêts qui ne sont pas à la hauteur de vos capacités de remboursement. Il est en effet déconseillé de souscrire à de nombreux crédits lorsque vous avez déjà plusieurs crédits en cours de remboursement. Ajouter des nouveaux crédits peut compliquer votre gestion financière et vous risquez de ne plus savoir où vous en êtes avec toutes vos mensualités à rembourser ainsi que les délais de remboursement. De plus, il sera plus difficile pour vous de calculer combien il vous restera à vivre par mois. De ce fait, vous risquez de dépenser plus que vous ne le pouvez entraînant par la suite des impayés de crédit sur vos comptes. Bien souvent, on remarque que les impayés de crédit ne sont pas issus seulement d’un faible revenu mais aussi d’une mauvaise gestion de budget des ménages.

Être raisonnable lorsqu’on emprunte

Enfin, notre dernière recommandation pour éviter la situation de surendettement est de pouvoir emprunter sans excès. Si vous vous chargez de crédits, vous n’arriverez pas à honorer vos remboursements et cela vous créera une dette importante. Alors, si vous souhaitez faire une demande de crédit renseignez-vous bien sur vos autres crédits en cours. Il n’est pas interdit de souscrire à d’autres crédits en même temps que vos prêts actuels, vous devez simplement ne pas être trop gourmand pour que la totalité des remboursements reste dans votre budget. Et pour encore mieux calculer votre capacité à emprunter vous pouvez vous baser sur le principe des 33%. Il est plus prudent de ne pas vous endetter à plus de 33% de vos revenus.

> Comparez les taux de votre crédit conso

Le journaliste

Laurent Peruzzi

Auteur et journaliste sur une multitude de sujets, j’essaie à chaque billet de vous partager mes réflexions basées sur l’actualité. Mes pensées n’engagent que moi !