Rachat de crédit : comment avoir un dossier en béton ?

Une pile de dossiers de demande de rachat de crédits

Concernant le rachat de crédit, nombreux sont les candidats mais peu d’entre eux se verront pourtant accorder les grâces des établissements bancaires.

Pour éviter que votre demande de rachat de crédits ne soit refusée, il convient de présenter à votre banque un dossier impeccable qui lui donnera envie de vous faire confiance. Découvrez toutes nos astuces pour avoir un dossier de rachat de crédit en béton.

Une situation professionnelle stable

Bien que les banques préfèrent des candidats fonctionnaires ou en CDI pour leur sécurité de l’emploi et leurs revenus réguliers, elles peuvent parfois faire une exception et accepter plus facilement le dossier de rachat de crédit d’un candidat n’ayant pas le profil idéal (intérim, CDD….) En effet, il faut convaincre la banque de votre sérieux et de la régularité de vos revenus en lui présentant par exemple l’ensemble de vos bulletins de salaire sur les derniers 24 mois ou encore au moins deux bilans positifs si vous êtes travailleur indépendant.

Des comptes bancaires dans le vert

En plus de vos revenus, la banque n’hésitera pas à éplucher minutieusement vos comptes bancaires afin de comprendre la manière dont vous gérez votre budget. Il convient alors de présenter à l’établissement bancaire des comptes « propres », c’est-à-dire sans découvert et avec un reste à vivre suffisant afin de pouvoir rembourser vos mensualités. L’organisme de crédit s’appuiera sur des critères de solvabilité, notamment en prenant en compte votre taux d’endettement, pour rendre son verdict.

Une épargne disponible

Autre argument de poids dans la négociation de votre dossier de rachat de crédit, l’épargne que vous êtes en mesure de vous constituer. Même minime, votre capacité à épargner témoigne de la bonne gestion de budget au quotidien et de la possibilité d’y piocher quelques deniers en cas d’imprévu, sans entraver le remboursement de votre crédit.

Une situation financière saine

Votre demande de rachat de crédits doit intervenir avant que votre situation financière ne soit trop dégradée. Une situation d’endettement trop importante ou un fichage au fichier des incidents de paiement sont des motifs de refus réguliers. L’établissement bancaire prendra également en compte le nombre de crédits en cours de l’emprunteur ainsi que leurs tableaux d’amortissement : plus ils seront nombreux et moins le profil du candidat sera intéressant. Un bon suivi de ces échéanciers peut en revanche faire pencher la balance du bon côté.

Le journaliste

Laurie Saint Maxin
Journaliste et traductrice dans les secteurs de l'économie et la santé.