Assurance : 2018 change la donne sur les assurances de prêt

Changer d'assurance emprunteur depuis le 1er Janvier 2018

Depuis 2013, un emprunteur avait un an pour renégocier son assurance emprunteur. Depuis le 1er Janvier 2018, les règles pour changer d’assurance de prêt ont évolué et devraient permettre de renégocier son contrat chaque année.

Les banques on déposé un recours à cette nouvelle loi

Prétextant un énorme manque à gagner, les banques qui réalisaient jusque là chaque année un chiffre d’affaire de 9 milliards d’euros, ont déposé un recours auprès du conseil constitutionnel contre cette ouverture du marché à la concurrence. Le conseil rendra son verdict le 12 Janvier prochain.

Un changement en faveur d’une augmentation du pouvoir d’achat des ménages

Ce sont principalement les propriétaires immobiliers qui bénéficieront ces avantages de cette nouvelle loi. En effet, un crédit immobilier se rembourse bien souvent sur plusieurs années et le coût de l’assurance du prêt le suit sur toute sa durée et se paie mensuellement.

Permettre aux propriétaires d’économiser sur le prix de cette assurance réduit le coût des mensualités de remboursement et de ce fait, augmente le pouvoir d’achat des emprunteurs. De plus, cette réduction aura un impact non négligeable sur le coût total de l’acquisition du bien immobilier, dont l’assurance a un impact important sur plusieurs années.

Exemple de calcul :

Une baisse de 10 € sur un contrat d’assurance emprunteur sur 25 ans (durée moyenne d’un crédit immobilier) représente la coquette somme de 3000 € d’économies.

Cette ouverture à la concurrence devrait permettre à de nouveau acteurs de proposer des tarifs très intéressants tout en offrant de bonnes garanties aux assurés.

En attendant la décision du conseil constitutionnel le 12 Janvier prochain et une potentielle révision des règles, n’hésitez pas à faire des devis pour comparer les prix et les garanties proposées.

Le journaliste

Laurent Peruzzi
Auteur et journaliste sur une multitude de sujets, j'essaie à chaque billet de vous partager mes réflexions basées sur l'actualité. Mes pensées n'engagent que moi !