Airbnb et Century 21 s’associent pour permettre la sous-location

Airbnb et Century 21 s’associent pour la sous-location

Mardi 26 juin 2018, Airbnb et Century 21 ont annoncé leur collaboration pour simplifier et faciliter les sous-locations.

Le premier réseau mondial d’agences immobilières et la plateforme de voyage ont signé un accord qui permettra aux locataires du premier, deuxième, troisième et quatrième arrondissement de Paris de sous-louer leur appartement. Cet accord est majeur, comme le souligne Emmanuel Marill, directeur à Airbnb pour la France : « C’est la première fois qu’on a un partenariat de cette ampleur avec un agent immobilier, y compris dans le monde ». La collaboration pourrait même s’étendre aux autres grandes villes de France si l’opération est un succès.

Comment s’organise cette simplification ?

L’accord prévoit la création d’un nouveau bail. Ce procédé met en place 3 règles à respecter. Tout d’abord le propriétaire doit donner son accord par écrit pour que le locataire sous-loue la propriété. Ensuite la sous-location ne doit pas excéder 120 jours par an. Enfin, le locataire n’a pas le droit d’encaisser plus d’un an de loyer. Après que le propriétaire a donné son accord, l’agence Century 21 s’occupe de la partie administrative, c’est-à-dire enregistrer la propriété à la mairie de Paris et créer l’annonce sur le site Airbnb. Le locataire n’a plus qu’à enrichir l’annonce, fixer son prix et ses disponibilités et accueillir les voyageurs.

Avec ce nouvel accord, le partage des revenues sera gagnant-gagnant : le locataire touchera 70%, le propriétaire touchera 23% et Century 21 touchera 7%.

Néanmoins, ce qui inquiète la mairie de Paris est le risque d’augmentation des autres loyers. Malgré ce risque, le partenariat permettra d’offrir un complément de revenu pour les étudiants, les jeunes familles et les ménages modestes qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété.

Le journaliste

Laurent Peruzzi
Auteur et journaliste sur une multitude de sujets, j'essaie à chaque billet de vous partager mes réflexions basées sur l'actualité. Mes pensées n'engagent que moi !