Peut-on faire un crédit immobilier quand on est atteint d’une maladie grave ?

Acheter une maison quand on est malade

Lorsque on a le projet d’acheter une maison ou un appartement et que nous avons des problèmes de santé, cela peut s’avérer très compliqué. Les organismes prêteurs ne sont pas connus pour être des philanthropes, leur principal objectif étant de limiter tous les risques liés au non-remboursement des crédits. C’est pourquoi, si vous êtes atteints d’une maladie grave, vous rencontrerez une grosse difficulté à trouver un assureur qui vous donnera son accord pour assurer votre crédit immobilier. Un projet d’investissement immobilier est une décision importante qui se prévoit sur le long terme, puisque le crédit immobilier se rembourse en moyenne sur 25 ans. En France, vous pouvez emprunter avec des problèmes de santé plus ou moins graves grâce à la convention AREAS qui vous permet de souscrire à un crédit immobilier en étant atteint d’une maladie.

Dans quel cas peut-on bénéficier d’une assurance de prêt ?

En général, les problèmes de santé représentent un gros risque pour tous les assureurs de crédit immobilier. Si vous avez des antécédents médicaux, une maladie spécifique ou chronique, une affection de longue durée telle que l’Alzheimer ou le diabète, les organismes d’assurance peuvent vous faire une proposition d’une assurance avec un coût supplémentaire tous les mois qui se traduit par une surprime sur les garanties de votre contrat. Les compagnies d’assurance ajuste toujours les primes selon le profil de l’assuré, avoir une maladie grave fait partie des cas particuliers où les cotisations peuvent être plus élevées dû au risque lié à la santé de l’adhérent.

Quand on souhaite emprunter pour investir dans un logement, que l’on soit en bonne santé ou pas il faut présenter au banquier la possibilité de rembourser facilement les mensualités à venir. Il faut également prendre une assurance de prêt pour supprimer le facteur risque au décès ou à la perte d’emploi. C’est un problème non négligeable pour les personnes atteintes de maladies graves, les organismes d’assurance refusent de prendre le risque ou alors elles ajoutent une surprime qui rend le crédit immobilier hors de prix.

Comment obtenir son crédit immobilier ?

Depuis 2007, le refus de crédit immobilier à cause d’une maladie grave a évolué. Les banques tentent de se racheter auprès des personnes malades en proposant des assurances décès et invalidités qui restent raisonnables en termes de coût par mois. Les organismes d’assurance s’engagent à être plus indulgents avec les personnes concernées en prenant un peu plus de risque qu’avec un client en bonne santé. Néanmoins, cela ne signifie pas forcément qu’il n’y aura pas de coût en plus pour l’assuré. La surprime sera seulement beaucoup plus limitée. En effet, le gouvernement prévoit de mettre en place une nouvelle convention AREAS en vue de donner encore plus de renseignements aux emprunteurs et qu’ils aient également la possibilité de demander un crédit immobilier d’une plus grosse somme grâce à ce système.

> Crédit immobilier : comparez les taux gratuitement !