Crédit Immobilier : les banques relancent l’emprunt sur 35 ans

La relance du crédit immobilier sur 30 ans et 35 ans

Le prix des logements ne cesse d’augmenter et les investisseurs les plus modestes se font de plus en plus rare. Le crédit immobilier a pourtant atteint un record inégalé en France l’année dernière. Les banques ont trouvé la solution pour maintenir cette dynamique : emprunter sur 30 ou 35 ans.

Si on en croit les derniers résultats des études réalisées par des courtiers de France, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ne semblent pas suivre la tendance du marché fin d’année 2017. Cependant on n’observe pas de gros changements, les taux restent exceptionnellement bas et incitent toujours les ménages à vouloir devenir propriétaire de leur résidence principale ou secondaire. Le changement s’opère surtout sur la durée du crédit immobilier. En effet, la petite nouveauté cette année est le retour de la durée à 30 ou 35 ans pour contracter un emprunt immobilier. Les organismes financiers sont de plus en plus nombreux à présenter cette solution aux ménages français et ce phénomène continue de se répandre avec le temps. Quel est le réel objectif de cette démarche ? Tout simplement donner aux ménages français les moins aisés un accès encore plus facile au crédit immobilier. En effet, la hausse des prix du marché de l’immobilier limite l’accès au prêt pour certaines personnes qui sont notamment pénalisés par les restructurations des aides financières tels que le PTZ ou les APL qui ont notamment baissé depuis quelques années.

Crédit immobilier : des taux bas pour une durée à 30 ans et plus

Actuellement, au vu de la conjoncture économique de notre pays il est totalement dans notre intérêt de préparer et assurer notre avenir ainsi que celui de nos proches. La constitution d’un patrimoine immobilier est un moyen pertinent d’investir son argent. En cas de coup dur financier, il faut pouvoir se mettre à l’abri et avoir un plan de sûreté. C’est pourquoi devenir propriétaire est devenu de plus en plus un enjeu de taille dans la société française. En facilitant l’accès au crédit immobilier grâce à l’emprunt sur 30 ans et plus, cela permet aux banques de relancer l’investissement dans l’immobilier malgré la hausse des prix du marché. D’autant plus qu’aux dernières nouvelles les taux d’intérêts pour ce crédit immobilier longue durée ne sont pas plus élevés que les taux du moment pour un crédit à durée normale.

Cependant, il faut tout de même noter que la relance des offres longues durées pour les prêts immobiliers entraîne forcément un rallongement de la durée du remboursement ainsi que l’augmentation du coût total du crédit. Sans compter qu’au moment de la souscription du crédit, l’emprunteur devra contracter une assurance de prêt immobilier dont les garanties risquent d’être très coûteuses pour ce dernier. En effet, plus la durée du crédit est longue plus les risques de non-remboursement sont élevés. Même si les banques sont prêtes à rallonger de nouveau la durée du crédit immobilier, elles attendent tout de même à être remboursées à la fin.

Le journaliste

Margaux Ristor
Rédactrice de sujets diverses, surtout basés sur la consommation, l’économie et le buzz. Je transmets à tous mes lecteurs ma vision de l’actualité d’aujourd’hui.