Loi Mézard : version améliorée du dispositif Pinel ?

Qu'est-ce que la loi Mezard

Dès que nous changeons de gouvernement, la question du logement revient systématiquement sur la table des principaux sujets à aborder. C’est pourquoi il y a toujours l’arrivée d’une nouvelle loi de défiscalisation immobilière qui vient remplacer la précédente.

En juin 2017 Jacques Mézard prend la place de Richard Ferrand au ministère de la cohésion des territoires. Il reprend donc en main la loi sur la défiscalisation immobilière en France. Durant son mandat, il a proposé d’améliorer un dispositif qui a fait ses preuves « la loi Pinel » dans le but d’apporter encore plus de résultats positifs sur le logement en France. Car même si la loi Pinel fonctionnait très bien pour les contribuables, c’était une réforme reconnue comme étant très couteuse pour le gouvernement. Ainsi la loi Mézard prend donc la succession de la loi Pinel pour l’année 2018.

C’est quoi la loi Mézard ?

Tout comme la loi Pinel, le principe pour défiscaliser existant en France depuis une trentaine d’année ne devrait pas présenter des modifications pour la loi Mézard. La défiscalisation dans l’immobilier vous permet toujours de devenir propriétaire d’un logement en bénéficiant notamment d’une réduction pour vos impôts. Pour cela le bien immobilier doit respecter certaines conditions, il doit être neuf, situé dans une zone éligible à la loi Mézard et avoir un double plafond de 300 000 euros en prix d’achat. Si votre l’acquisition de votre futur bien remplit ces conditions, vous aurez la possibilité de bénéficier d’un avantage fiscal. La défiscalisation immobilière vous aide à construire un patrimoine pour assurer votre avenir en acceptant les acheteurs sans apports, vous pouvez financer votre achat en empruntant à un taux bas. En mettant en location votre bien immobilier, vous percevez des revenus qui vous aideront à rembourser une part importante les mensualités de votre crédit immobilier.

Zone loi Mezard

Le changement du successeur de la loi Pinel

La loi Mézard est un dispositif qui reprend en grande partie les avantages et caractéristiques de la loi Pinel. Pendant sa campagne, le président Emmanuel Macron avait mis l’accent sur sa volonté d’augmenter le nombre de construction de logements dans les zones sensibles. Ces zones sensibles sont certains secteurs en France où la demande de logement est supérieure à l’offre. Grâce à la loi Mézard, le gouvernement va redéfinir les zones éligibles. Le principal objectif de ce dispositif est de cibler correctement les lieux à fortes demandes de logements dans le but de corriger au maximum ce problème.

Le journaliste

Laurent Peruzzi
Auteur et journaliste sur une multitude de sujets, j'essaie à chaque billet de vous partager mes réflexions basées sur l'actualité. Mes pensées n'engagent que moi !