Ouragan Irma : qui va rembourser le crédit des sinistrés

ouragan irma

L’ouragan Irma a dévasté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Suite à cette catastrophe importante le gouvernement a annoncé la mise en place d’un fonds d’urgence pour aider les victimes à se remettre de ce fléau qui s’est abattu violemment sur leurs habitations. L’état de catastrophe naturelle a été déclaré vendredi dernier, tous les organismes d’assurance et le fonds de secours d’Outre-mer restent mobilisés pour les habitants des deux îles.

Un fonds d’urgence mis en place

C’est un ouragan qui marquera notre histoire, il est à ce jour le plus fort enregistré niveau 5 sur 5. Le président Emmanuel Macron souhaite montrer son soutien aux victimes, de ce fait il a déclaré la semaine dernière qu’un fonds d’urgence sera mise en place dans les délais les plus courts dans le but de déployer un plan national de reconstruction.  Suite à l’état de catastrophe naturelle qui a été annoncé, un arrêté interministériel de catastrophe naturelle a également vu le jour. Cet arrêté a pour principal objectif de permettre aux organismes d’assurance d’approuver la gravité de tous les sinistres causés par l’ouragan Irma. Tous les adhérents des assurances des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy qui seront nommés dans cet arrêté ne seront pas obligés de prouver la raison des dégradations qu’ils déclarent. Le gouvernement fait appel aux assurances pour accélérer au maximum les démarches d’indemnisation.

Le processus d’indemnisation

Une fois l’état de catastrophe naturelle déclaré dans le Journal Officiel, les assurés devront rapidement faire le constat de leurs pertes et les déclarer par la suite à leur assurance. Les sinistrés disposent pour cela d’un délai maximum de 10 jours. Compte tenu de l’envergure de l’ouragan Irma qui est de nature exceptionnelle, le délai pourra sans doute être prolongé par les organismes d’assurance.

La clause des sinistres en cas de catastrophe naturelle est inclue dans tous les contrats d’assurance habitation option multirisque. Cette garantie concerne aussi bien les crédits immobiliers contractés sur les logements privés comme les commerces, les entreprises ou les terrains agricoles. Les assurés doivent fournir des preuves pour être indemnisés telles que des photos, des témoignages de proches ou des factures. En ce qui concerne les dégâts sur les véhicules c’est l’assurance auto qui prend le relai mais il faut que le sinistré soit assuré tous risques pour être remboursé entièrement.

À lire aussi : Que couvre une assurance de prêt immobilier ?

Fonds de secours présents pour les sinistrés

Selon la Fédération française de l’assurance, il est plus que nécessaire d’intervenir sur l’Outre-mer. Le fonds de secours est destiné à apporter de l’aide aux habitants des territoires touchés par l’ouragan Irma afin qu’ils puissent reprendre le cours de leur vie après une telle catastrophe. Ce concept s’adresse aux particuliers, aux PME mais aussi aux exploitants agricoles des deux îles dévastées. Pour pouvoir profiter du fonds de secours, la demande d’indemnisation doit se faire au titre du Fonds de secours.

Le journaliste

Margaux Ristor

Rédactrice de sujets diverses, surtout basés sur la consommation, l’économie et le buzz. Je transmets à tous mes lecteurs ma vision de l’actualité d’aujourd’hui.