Prélèvement à la source : le point avant le lancement au 1er janvier 2019

Le prélèvement à la source est validé pour le 1er janvier 2019

Le gouvernement est en pleine préparation pour le lancement prochain du prélèvement à la source qui se fera le 1er janvier 2019. Une réforme très complexe à mettre en place avec différents points de vue politiques qui s’expriment sur la question.

Le prélèvement de l’impôt sur le revenu directement à la source fut envisagé à de maintes reprises par le gouvernement en France. Cependant, la mise en place de cette réforme avec toute sa complexité impliquant de simplifier le prélèvement selon la situation du contribuable était souvent un frein à sa réalisation. François Hollande avait remis le prélèvement à la source au goût du jour, mais ce sera le président Emmanuel Macron qui entamera toutes les démarches pour officialiser ce dispositif dès 2019. À seulement quelques mois du prélèvement à la source, il semblerait que le gouvernement ne soit pas totalement prêt. La partie exécutive a quelques doutes sur la présence potentielle de bugs techniques et administratifs. En outre, le président de la république a annoncé être prêt à repousser la date de lancement de la nouvelle réforme. Finalement après une étude approfondie et quelques ajustements, le prélèvement à la source sera bien maintenu au 1er janvier 2019.

Quel est le but de la réforme ?




Le principal objectif de la nouvelle réforme est de collecter l’impôt des contribuables par rapport à leur revenu actuel, autrement dit en même temps que le versement des revenus imposables qu’ils perçoivent en temps réel. Le prélèvement à la source permettra de modifier le dispositif d’aujourd’hui en supprimant le décalage d’un an entre les revenus perçus et leur imposition. Si vous avez une baisse de revenu dû à un accident, un départ à la retraite ou un chômage, vous ne serez plus obligés d’attendre un an pour que votre impôt sur le revenu diminue. Un imprévu peut survenir à tout moment ayant pour conséquence une baisse considérable du revenu, payer un impôt qui ne correspond pas à votre situation actuelle peut très vite vous mettre dans une situation financière inconfortable. La réforme devrait améliorer ce système pour de nombreux contribuables.

Serez-vous concernés ?

Pas de changements évoqués pour les personnes redevables de cet impôt, la réforme concerne toujours les ménages qui sont imposables (pensions, salaires, chômage, revenu foncier…). Que vous soyez salarié ou un travailleur indépendant, vous bénéficierez du prélèvement à la source. Il y aura deux modes différents mises en place selon la nature de vos revenus. Le premier mode s’applique si vous percevez un salaire ou une pension de retraite, l’impôt sera alors directement prélevé sur le revenu versé par votre employeur ou votre caisse de retraite. Le second mode vous concerne si vous avez des revenus fonciers ou bien si vous êtes en situation de travailleur indépendant. Dans ce cas précis l’impôt sur les revenus que vous percevez actuellement sera calculé sous la forme d’acomptes par l’administration et vous serez redevable de cette taxe tous les mois ou tous les trimestres.


Le journaliste

Laurent Peruzzi
Auteur et journaliste sur une multitude de sujets, j'essaie à chaque billet de vous partager mes réflexions basées sur l'actualité. Mes pensées n'engagent que moi !