Le laboratoire pharmaceutique Janssen écope d’une amende salée

laboratoire pharmaceutique Janssen

Le laboratoire pharmaceutique Janssen et sa maison mère basée aux Etats-Unis a été sanctionné par les autorités de la concurrence. En effet, il est redevable d’une amende à hauteur de 25 millions d’euros pour avoir dénigré les médicaments génériques et ceux depuis 2007.

L’autorité de la concurrence française réprimande le grand groupe pharmaceutique pour être intervenu auprès de l’AFSSAOS et certains professionnels de la santé afin d’empêcher la circulation des médicaments génériques de Durogésic. Il s’agit d’un antalgique très puissant que le groupe commercialisait.

C’était une stratégie mise au point par Janssen France depuis 2005, l’année où prenait fin le brevet du traitement. Fin d’année 2007, la Commission européenne a accepté la demande de « reconnaissance mutuelle » faite par Teva un fabricant de médicaments génériques.  Cette reconnaissance mutuelle est un dispositif obligeant les pays faisant parti de l’Union Européenne à donner un accord de mise en circulation  du médicament sur le marché dans un délai de 30 jours.

Une procédure qui allait contre les  intérêts du laboratoire Janssen. C’est la raison pour laquelle le groupe est intervenu plusieurs fois auprès de l’AFSSAPS afin de les convaincre de ne pas accepter l’accès au marché français du médicament générique.

Les autorités considèrent que le laboratoire Janssen a utilisé une méthode de tromperie, cela justifie la sanction suivi d’une amende de 25 millions d’euros.

Le journaliste

Margaux Ristor
Rédactrice de sujets diverses, surtout basés sur la consommation, l’économie et le buzz. Je transmets à tous mes lecteurs ma vision de l’actualité d’aujourd’hui.