Plus de la moitié des salariés français sont trop stressés

Rapport d'étude Stimulus sur le stress au travail

C’est un constat alarmant, plus d’un salarié français sur 4 présente des symptômes d’anxiété d’un niveau très élevé. En effet près de 24% des employés sont dans un état d’hyperstress. Ce sont les résultats d’une étude menée par le cabinet spécialiste du bien-être psychologique au travail nommé Stimulus.

C’est une bien triste vérité que nous dévoile cette étude, les français sont de plus en plus stressés au travail. Il existe plusieurs raisons à ce phénomène mais les deux principales causes restent le travail (environnement, collègues, missions) et le manque de temps pour réaliser certaines tâches. Le manque d’autonomie au sein du poste de travail peut également être un facteur clef à l’hyperstress. Et lorsqu’on regarde plus en détail, l’étude démontre que 52% des salariés en France montrent un niveau très élevé d’anxiété et 16% disposent de trouble anxieux. 29% d’entre eux sont au bord de la dépression et 6% des salariés seraient probablement déjà en dépression.

Le stress au quotidien : quelles conséquences pour la santé ?

Nous ressentons tous parfois une sensation de stress lorsque nous sommes face à une situation tendue. C’est une réaction normale et biologique, qui se manifeste pour donner une réponse à une agression extérieure ou un sentiment d’inconfort soudain. Si vous sentez que votre réaction vous rend meilleur on parle alors de bon stress. Dans le cas contraire, si vous ressentez que le stress vous procure un sentiment de malaise c’est un stress négatif, celui que l’on ressent bien souvent au travail. Ce mauvais stress a des répercussions sur notre santé, notre pouls s’accélère et nos muscles se contractent. La température du corps diminue et notre vision se trouble, certaines personnes gèrent très mal le stress et peuvent se créer rapidement la formation d’un ulcère au niveau digestif. Au niveau psychologique, un niveau de stress trop élevé peut aussi couper la fin et entraîner une perte de poids inquiétante. Inversement le stress peut augmenter la masse graisseuse d’une personne lui faisant prendre du poids rapidement. La principale conséquence du stress négatif reste la dépression, dans le milieu professionnel on appelle ça le burn-out.

Comment savoir si on souffre de burn-out ?

En seulement quelques années, le cas de burn-out  ne cesse d’augmenter au sein des entreprises françaises. Les premiers symptômes sont liés à une hyperactivité puis un épuisement soudain. Peu à peu on se sent moins engagé dans notre travail, envers les clients, la direction ou l’entreprise. Cette perte de motivation est en corrélation avec l’impression de non-reconnaissance et de faire plus pour l’entreprise par rapport au salaire que l’on perçoit. Enfin vient la détresse psychologique entraînant une dépression du salarié. Nous sommes alors moins productifs, nous sommes démotivés et fermés à toute communication avec l’entourage professionnel. En termes d’indicateur physique on peut ressentir des palpitations au cœur, une grosse fatigue et des difficultés à digérer ce que l’on mange.

Pour éviter le burn-out, il faut faire un travail sur soi-même en prenant des pauses par exemple dans la journée. Il faut savoir se déconnecter du travail lorsque l’on rentre à la maison le soir. Une activité physique permet notamment d’évacuer le stress et de se défouler physiquement et mentalement.

Le journaliste

Margaux Ristor

Rédactrice de sujets diverses, surtout basés sur la consommation, l’économie et le buzz. Je transmets à tous mes lecteurs ma vision de l’actualité d’aujourd’hui.