Pourquoi le prix des mutuelles devrait augmenter dès 2018

Hausse des tarifs des mutuelles en 2018

Depuis le début de l’année 2017, le prix des mutuelles complémentaire santé ne cesse d’augmenter. Selon certaines sources de spécialistes du marché, la hausse des tarifs des contrats santé continuera de croître en 2018. C’est une augmentation prévu entre 3% à 4% en moyenne qui sera normalement effective au 1er janvier 2018. Chaque année, la France fait partie d’un des pays les plus touché par un taux d’inflation des prix important. En effet, c’est la raison principale de l’augmentation des tarifs de la complémentaire santé qui fût constatée dès le 1er janvier 2017. Petit à petit le secteur de la santé augmente les prix des consultations tels que le prix d’une consultation chez un médecin généraliste qui est à 23€ aujourd’hui et qui passera à 25€ en 2018. On remarque notamment une surconsommation des adhérents surtout dans le domaine de l’optique où le prix des lunettes est de plus en plus cher. Ce sont ces différents éléments qui peuvent justifier l’augmentation des prestations des complémentaires santé.

À lire aussi : Les conditions de remboursement des frais liés à l’optique

Les raisons principales de la hausse

Un taux d’inflation qui ne cesse de croître en 2018

Depuis le 1er janvier 2017, on remarque que le taux d’inflation ne cesse d’augmenter et cela a impacté le prix de la mutuelle qui augmente ses tarifs progressivement. Les spécialistes de l’économie française prévoit une hausse du taux d’inflation à 1.19% pour 2018, le phénomène d’augmentation des tarifs de la mutuelle ne risque donc pas de diminuer avec cette nouvelle pour l’année prochaine. Une inflation majeure se justifiant par de nombreux crédits bancaires à taux bas mis en place depuis plusieurs années. Les ménages français sont de plus en plus intéressés par ces taux d’intérêts bas et contractent de plus en plus de prêts amenant les banques à créer plus de monnaie par rapport à ce qu’elle possède déjà. Tout cela a un effet boule de neige, les établissements bancaires sont à la tête de la création de l’inflation des prix qui impacte par la suite sur les prix du marché.

La hausse de la consultation chez le médecin

Cette année le gouvernement a décidé de mettre en place une hausse des prix de la consultation chez un médecin généraliste passant de 23€ à 25€. Le but de cette démarche est de permettre aux médecins de bénéficier de tarifs équivalents à ceux des spécialistes de la médecine.

Cela ne prévoit pas d’impact particulier pour les français qui seront remboursés de la même façon, le pourcentage de prise en charge s’adapte avec le nouveau tarif. Pour la Sécurité Sociale cela s’élève à 70% du prix et il reste 30% du ticket modérateur c’est-à-dire la part redevable de la mutuelle complémentaire santé. De ce fait, la prise en charge est plus importante pour les mutuelles certains organismes ont dû augmenter leur tarif afin de s’aligner avec la hausse de la consultation chez le médecin. En outre, la Sécurité Sociale a pour projet de revoir la valorisation des prix de certaines consultations. Il pourrait y avoir des prix plus élevés pour les enfants de 2 à 6 ans ainsi que des consultations à caractère complexe. Ce sont des changements qui peuvent être appliqués courant 2018, synonyme d’une nouvelle revalorisation des tarifs pour les mutuelles.